Mairie de Moissac
Mairie de Moissac
Temps de lecture : 1 minute

La majorité du maire Rassemblement National de Moissac a modifié le droit d’expression de l’opposition dans le magazine municipal en réduisant la tribune des conseillers municipaux de TEMS à 5 lignes maximum.

Il s’est justifié de cette atteinte portée à l’expression de l’opposition de façon surprenante et cynique lors du conseil municipal du 1er octobre 2020 en adoptant le règlement intérieur du conseil municipal de la ville de Moissac. Lors de ce conseil, le maire déclarait aux conseilleurs municipaux de l’opposition : « Je précise que sur la tribune communale, je me suis totalement inspiré de Carole Delga, la présidente socialiste de Région qui est venue vous soutenir en juin dernier, donc on ne peut pas m’accuser d’autoritarisme. Vous considérez que Carole Delga est une présidente de Région très efficace, vous la soutenez, vous allez soutenir sa candidature. Elle a appliqué ce règlement, nous l’avons récupéré car je ne suis pas sectaire. Quand les choses se font bien à gauche, je les prends…. Si vous vouliez un peu plus de 900 signes, il ne fallait pas faire 37 % aux élections »

Sauf que le maire Rassemblement de Moissac ne dit pas la vérité. Le conseil régional dans l’article 82 de son règlement intérieur prévoit que deux pages du magazine seront réservées à l’expression des groupes politiques et que le nombre de signes est arrêté avant chaque mandature en fonction du nombre de groupes politiques et seulement après avis de la conférence des groupes politiques.

Si le maire de Moissac avait réellement, comme il le dit, appliqué le règlement de la Région pour fixer le droit d’expression des conseillers municipaux d’opposition dans le magazine de Moissac, le groupe politique TEMS aurait droit à une tribune de 2 pages dans le magazine (le groupe « retrouvons Moissac » ne souhaitant pas disposer d’une tribune dans le magazine municipal) et non pas à 5 lignes !

Engagée dans la défense de l'intérêt général et des des services publics, j'ai porté cet engagement en tant qu'adjointe au maire de Moissac de 2008 à 2014. Je suis greffière, j'ai débuté ma carrière en 2001 à Créteil (94)  avant de  revenir  avec mon mari et mes deux enfants, dans ma ville de Moissac. Je suis conseillère municipale de Moissac  dans le groupe d'opposition  "Territoires et Moissac Solidaires". Je suis membre du comité de rédaction d'Antidote.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site est protégé par reCAPTCHA et la Politique de confidentialité, ainsi que les Conditions de service Google s’appliquent.