Antidote - La tolérance pour les amis
Temps de lecture : 1 minute

La « Tolérance 0 » est un concept  modulable à Moissac. 

Un propriétaire, ami politique du maire, a attendu l’arrivée de Romain Lopez à la mairie pour ( enfin) se décider à rénover la façade emblématique de l’Ecomarché de Moissac. Une initiative qui servirait à la fois l’embellissement de la ville et à flatter  l’ego du maire. Alors pourquoi Romain Lopez n’a pas encore diffusé sur les réseaux sociaux municipaux cette gloire personnelle? L’explication est à rechercher dans dans le non respect  des règles d’urbanisme : aucun affichage, sur l’édifice en travaux, d’une quelconque autorisation d’urbanisme autorisant la rénovation de la façade implantée en périmètre architectural sauvegardé et aucun affichage d’un arrêté du maire autorisant l’installation d’un échafaudage sur l’espace public.  

Le respect de la  publicité des autorisations d’urbanisme sur les chantiers relève du pouvoir de police du maire.La police municipale prompte à verbaliser poubelles et linge propre sur l’espace public aurait elle reçu l’ordre de fermer les yeux sur les infractions commises par les amis du maire ?  Tolérance 0 mais pas pour tous !

Engagée dans la défense de l'intérêt général et des des services publics, j'ai porté cet engagement en tant qu'adjointe au maire de Moissac de 2008 à 2014. Je suis greffière, j'ai débuté ma carrière en 2001 à Créteil (94)  avant de  revenir  avec mon mari et mes deux enfants, dans ma ville de Moissac. Je suis conseillère municipale de Moissac  dans le groupe d'opposition  "Territoires et Moissac Solidaires". Je suis membre du comité de rédaction d'Antidote.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site est protégé par reCAPTCHA et la Politique de confidentialité, ainsi que les Conditions de service Google s’appliquent.