Moissac école de Mathaly
Moissac école de Mathaly
Temps de lecture : 1 minute

« Le gouvernement continue de creuser de grandes inégalités entre les enfants de nos territoires », article du « Petit Journal » dans lequel le maire de Moissac assure les parents d’élèves de son soutien dans leur opposition à la suppression d’une classe à l’école de Mathaly.
C’est ainsi qu’il fait voter par les membres de son conseil municipal une motion visant à demander au Directeur des Services Départementaux de l’Éducation Nationale (DASEN) de surseoir à cette suppression. Mais parallèlement, il s’oppose à l’ouverture nécessaire d’un poste supplémentaire d’Agent Territorial Spécialisé des Écoles Maternelles (ATSEM) à l’école primaire de Saint-Benoît. 

Est-ce ce qu’il entend par soutien sans faille et total aux parents ?

Le rôle des ATSEM est pourtant déterminant et indispensable à un accueil de qualité des enfants en maternelle et le décret n° 2018-152 du 1er mars 2018 a encore accru leurs missions. Membres de la communauté éducative, ils sont non seulement chargés de l’assistance au personnel enseignant pour l’accueil et l’hygiène des enfants des classes maternelles (…) mais ils participent à la mise en œuvre des activités pédagogiques prévues par les enseignants et les assistent dans les classes accueillant des enfants à besoins éducatifs particuliers.

Ils peuvent aussi être chargés de la surveillance des enfants lors de repas pris à la cantine … En ces temps de crise sanitaire, ces missions sont d’autant plus primordiales !! 
On peut donc apprécier l’incohérence et/ou le manque de clairvoyance du maire de Moissac …  

Infirmière depuis 31 ans à l’hôpital public de Moissac (devenu « établissement de santé »), je suis convaincue que la préservation des services publics sur notre territoire doit être un choix politique ; que l’intérêt général doit guider tout programme, toutes actions individuelles ou collectives. La communication, les échanges nourrissent la pensée et la réflexion, nous permettent d'appréhender les enjeux de notre société, d'agir sur elle jusqu'à la réinventer. Je ne braderai pas les valeurs qui me portent pour une société où l’épanouissement de quelques-uns se fait au dépens de nombreux autres. Je suis membre du comité de rédaction d'Antidote.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site est protégé par reCAPTCHA et la Politique de confidentialité, ainsi que les Conditions de service Google s’appliquent.