Home CHARTE DE L’ASSOCIATION MOISSAGAISE DE PROMOTION DES VALEURS RÉPUBLICAINES, DE L’INTÉRÊT GÉNÉRAL ET DU DÉVELOPPEMENT LOCAL

CHARTE DE L’ASSOCIATION MOISSAGAISE DE PROMOTION DES VALEURS RÉPUBLICAINES, DE L’INTÉRÊT GÉNÉRAL ET DU DÉVELOPPEMENT LOCAL

PRÉAMBULE

La présente charte a pour objet d’inscrire les valeurs de l’association AMPVRIGDL, ses principes déontologiques et de préciser la charte du journal « ANTIDOTE »

L’association s’engage, comme le précise l’article 2 de ses statuts, à : “lutter contre toutes les formes de totalitarisme, promouvoir la liberté de penser, promouvoir le principe de laïcité“.

L’association AMPVRIGDL se propose de développer ses missions au travers d’actions d’information, de communication et d’éducation. 

Sa première action est la création d’un journal appelé « ANTIDOTE ».

I – LES ACTIONS DE L’ASSOCIATION

1) la lutte contre les formes de totalitarisme :

Moissac est devenue une municipalité Rassemblement national, l’association AMPVRIGDL s’engage à dénoncer les dérives autoritaires de l’extrême droite tels le monopole idéologique qui ne supporte aucune critique, la propagande sécuritaire, le “culte du chef “, le racisme et l’exclusion des minorités. Elle souhaite ainsi éveiller les consciences contre toute forme d’extrémisme et de pensée unique. 

L’association s’engage également à lutter contre le néolibéralisme et ses dérives hégémoniques dans l’organisation de la société. 

2) la promotion de le liberté d’expression :

Article 11 de la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen : « La libre communication des pensées et des opinions est un des droits les plus précieux de l’Homme : tout Citoyen peut donc parler, écrire, imprimer librement, sauf à répondre de l’abus de cette liberté dans les cas déterminés par la loi ». 

Si l’abus de liberté opposé par l’autorité réglementaire est un acte manifestement illégal visé à l’article 122-4 du code pénal, l’association s’engage à combattre cette atteinte non justifiée à la liberté d’expression.  

3) la promotion du principe de laïcité :

L’association s’engage à promouvoir le principe de laïcité tel que défini dans l’article 1  de la constitution française : « La France est une République indivisible, laïque, démocratique et sociale. Elle assure l’égalité devant la loi de tous les citoyens, sans distinction de race ou de religion, elle respecte touteS les croyances.  »

L’article 1 de la loi du 9 décembre 1905 concernant la séparation des Eglises et de l’État précise que la République garantit le libre exercice des cultes sous les seules restrictions édictées par cette loi  dans l’intérêt de l’ordre public.

II – LA CHARTE D’ANTIDOTE

A – LES RÉDACTEURS
  • Les rédacteurs disposent d’une totale liberté d’action pour enquêter sur des faits ou événements relatifs à la vie publique.
  • Ils ne peuvent être contraints, de quelque manière que ce soit, à accomplir un acte ou à exprimer une opinion contraire à leur conviction ou à leur conscience.

Ils s’engagent à :

  • respecter la véracité des faits en vue d’apporter au public une information la plus précise et la plus juste possible, 
  • présenter pour validation les articles au comité de rédaction avant parution pour vérification de leur conformité avec la présente charte.
  • publier uniquement des informations dont l’origine est connue ou les accompagner, si  nécessaire, des réserves qui s’imposent. 
  • défendre la liberté de l’information, du commentaire et de la critique
  • respecter la vie privée et l’intégrité des personnes
  • rectifier toute information publiée qui se révèlerait inexacte
  • s’interdire le plagiat, la calomnie, la diffamation et les mises en accusation sans fondement
  • écrire clairement dans un style compréhensible par tout le monde (pas de novlangue, pas de jargon, acronymes en toutes letres … )
  • exercer bénévolement (sans rémunération) ces missions auprès d’Antidote.
B – LE  COMITÉ DE RÉDACTION

Le comité de rédaction d’Antidote, constitué du bureau du conseil d’administration de  l’association Moissagaise de Promotion des Valeurs Républicaines, de l’Intérêt Général et du Développement Local, a, notamment, en charge la validation de tout article proposé avant sa parution dans Antidote. 

Il s’engage à : 

  • garantir la bonne interprétation et le respect de la présente charte par les rédacteurs.
  • vérifier la conformité des articles avec les principes de celle-ci.
  • valider les articles proposés dans un délai de 15 jours.
  • en cas de non validation, en apporter les raisons au(x) rédacteur(s) concerné(s). 
C – LE SECRÉTAIRE DE RÉDACTION
  • Il se charge de la vérification et de la mise en forme due l’information.
  • Il relit attentivement les articles proposés par les rédacteurs : structure de l’article, style, fautes d’orthographe et de syntaxe.
  • Il veille à la cohérence du propos.
  • Il remplit sa fonction en dialogue avec les rédacteurs.
D – DÉONTOLOGIE

Droits de réponse et rectificatifs :

Les droits de réponse sont publiés conformément à la loi. Tout rédacteur concerné par la publication d’un droit de réponse doit être informé avant ladite publication. Il en va de même pour les rectificatifs.

Interviews

Les interviews publiés sous forme de « questions-réponses » peuvent être relus par les personnes interrogées dans le seul but d’éviter toute erreur factuelle ou de compréhension. 

Si la personne interrogée modifie substantiellement la teneur de ses propos, l’auteur de l’interview peut, avec l’accord du comité de rédaction, en refuser la publication.

Recevez notre lettre d’information